Ravageurs et maladies du riz

Rice Farming

Chaque année, plus d’un tiers de la production de riz est perdu à cause des ravageurs et des maladies. Il est important de connaître les ennemis des différentes cultures, et d’adopter une approche respectueuse de l’environnement, afin de les combattre. C’est une bonne idée d’obtenir l’avis d’un professionnel pour la lutte contre les ravageurs et les maladies du riz. Les ravageurs et maladies les plus courants du riz sont :

Ravageurs

  • Delphacidées et cicadelles : Les delphacidées (Delphacidae) attaquent souvent les tiges de riz. Quant aux cicadelles (Cicadellidae), elles attaquent les parties aériennes de la plante. Les plantes affectées ont une couleur brun foncé, comme si elles avaient été brûlées.
  • Défoliateurs : De nombreux insectes (lépidoptères, orthoptères et coléoptères) attaquent les feuilles de riz pour se nourrir.
  • Insectes qui attaquent les grains : Oebalus pugnax, connu sous le nom de puceron du riz, attaque les plantes immatures et se nourrit de leurs grains.

Maladies

  • Brûlure bactérienne : Cette maladie est causée par la Xanthomonas oryzae. Elle apparaît dans les climats tempérés et tropicaux avec des niveaux élevés d’humidité. Elle est principalement responsable du jaunissement des feuilles.
  • Rayure bactérienne des feuilles : Cette maladie est également causée par la Xanthomonas oryzae. On la retrouve dans les plantes malades et endommagées, dans les zones où le niveau d’humidité est élevé. Elle est responsable du séchage et du brunissement des feuilles.
  • Tache brune : C’est une maladie fongique qui infecte principalement les feuilles et les panicules. De grosses taches brunes commencent à se répandre sur les feuilles. C’est l’une des maladies du riz les plus dévastatrices, et elle apparaît fréquemment dans les rizières à forte humidité.

La meilleure façon de lutter contre ces ravageurs et maladies est la prévention. Les riziculteurs devraient prendre en considération les mesures suivantes :

  • Un nettoyage adéquat des rizières et de l’équipement utilisé dans les rizières est indispensable entre les saisons.
  • Utilisation de graines certifiées.
  • Éviter l’application excessive d’engrais.
  • Souvent, l’application de pesticides n’est pas permise dans les 40 jours suivant le semis (demander conseil à un agronome local).
  • Stockage adéquat des grains. Souvent, les grains sont stockés dans des contenants avec 13 à 14 % d’humidité.

Wiki – Le RIZ – Infos & utilisations

Comment cultiver du riz: Pas à pas

Rizière et préparation du sol

Plantation du riz, exigences de semis – Taux de semis du riz

Gestion des nutriments dans la riziculture – Fertilisation des plants de riz

Ravageurs et maladies du riz

Récolte du riz, rendement par hectare et stockage

Avez-vous de l’expérience dans la riziculture ? Veuillez partager votre expérience, vos méthodes et vos pratiques, dans les commentaires ci-dessous. Tout le contenu que vous ajoutez sera bientôt revu par nos agronomes. Une fois approuvé, il sera publié sur Wikifarmer.com, et il aura une influence positive sur des milliers d’agriculteurs débutants ou expérimentés, partout au monde.

Cet article est également disponible dans les langues suivantes: enEnglish esEspañol arالعربية pt-brPortuguês deDeutsch ruРусский elΕλληνικα trTürkçe hiहिन्दी idIndonesia

Equipe éditoriale Wikifarmer
Equipe éditoriale Wikifarmer

Wikifarmer est la plus grande encyclopédie agricole en ligne produite et mise à jour par ses utilisateurs. Vous pouvez soumettre un nouvel article, éditer un article existant, ajouter des images et des vidéos ou simplement profiter de l’accès gratuit à des centaines de guides de cultures contemporains. L’utilisateur endosse toute responsabilité concernant l’évaluation et l’usage des informations fournies sur ce site.