Ravageurs et maladies des amandiers

Almond Tree Diseases & Pests

Malheureusement, les amandiers peuvent souffrir de différentes maladies fongiques et bactériennes et de plusieurs ravageurs.

Flétrissure verticillienne (verticilliose). Il s’agit d’une maladie fongique issue du sol, qui entre dans l’amandier à travers son système racinaire et qui peut finalement tuer l’arbre. Après quelques années, la verticilliose bloque l’eau et les nutriments qui sont censés être transportés depuis les racines vers les parties supérieures de l’arbre, ce qui entraîne l’effondrement de branches entières. Cette maladie est créée par la présence du pathogène Verticillium dahliae. Malheureusement, le pathogène peut vivre dans le sol pendant plusieurs années sans plante-hôte. La première précaution contre la verticilliose consiste à placer un champ en jachère pendant 4 ans si du coton ou des solanacées (tomate, pomme de terre, tabac) y ont été précédemment cultivés. Une autre solution consiste à planter diverses herbes pendant quelques années ou de recouvrir le sol avec une toile plastique spéciale (posez la question à un agronome certifié). La seconde précaution contre la verticilliose est de choisir un porte-greffe résistant à cette maladie. Une irrigation excessive et la présence de certaines mauvaises herbes favorise la dispersion rapide de cette maladie.

Galle de la couronne. Il s’agit d’une maladie bactérienne causée par le pathogène Agrobacterium tumefaciens, qui entre dans les jeunes amandiers par des blessures la plupart du temps. L’activité du pathogène entraine la création de plusieurs galles, qui finissent par bloquer l’eau et les nutriments censés être transportés depuis les racines vers les parties supérieures de l’arbre. Les arbres infectés produisent des feuilles de plus petite taille, s’affaiblissent et ne produisent plus.

Les mites de différentes tailles et types peuvent attaquer les amandiers ayant subi un stress hydrique et se logent sur l’envers des feuilles. Le symptôme le plus courant est une décoloration de la feuille, qui prend une couleur jaune ou bronze avant de tomber. La production diminue de manière significative.

La flétrissure du noyau d’amande, l’anthracnose et la maladie des taches (Alternaria) sont également des maladies courantes de l’amandier. En savoir plus sur les maladies de l’amandier.

Vous pouvez enrichir cet article en laissant un commentaire ou une photo des ravageurs ou des maladies de vos amandiers.

Informations sur l’amandier

Faire pousser des amandiers à partir de graines

Faire pousser des amandiers pour le profit

Exigences et conditions climatiques pour l’amandier

Conditions du sol, exigences et préparation du terrain pour l’amandier

Propagation des amandiers

Pollinisation des amandiers

Plantation des amandiers, espacement et nombre d’amandiers par hectare

Comment tailler les amandiers

Comment irriguer les amandiers

Fertilisation des amandiers

Récolte et rendements des amandiers

Ravageurs et maladies des amandiers

Questions et réponses sur les amandiers

Avez-vous de l’expérience dans la culture des amandiers ? Partagez-la dans les commentaires ci-dessous, avec vos méthodes et vos pratiques.

Tous les contenus vont bientôt être vérifiés par nos agronomes. Une fois approuvés, ils seront ajoutés à Wikifarmer.com et ils influenceront positivement des milliers d’agriculteurs à travers le monde, néophytes comme expérimentés.

Cet article est également disponible dans les langues suivantes: English Español العربية Português Türkçe

Equipe éditoriale Wikifarmer
Equipe éditoriale Wikifarmer

Wikifarmer est la plus grande encyclopédie agricole en ligne produite et mise à jour par ses utilisateurs. Vous pouvez soumettre un nouvel article, éditer un article existant, ajouter des images et des vidéos ou simplement profiter de l’accès gratuit à des centaines de guides de cultures contemporains. L’utilisateur endosse toute responsabilité concernant l’évaluation et l’usage des informations fournies sur ce site.