Ravageurs et maladies de l’oranger

How to start an Orange Orchard

Les orangers peuvent être fortement touchés par les insectes (principalement les pucerons), ainsi que par les maladies fongiques, bactériennes et virales.

Les pucerons (principalement Aphis spiraecola) sont de petites mouches qui se nourrissent de la face inférieure des feuilles, ce qui entraîne souvent l’enroulement des feuilles des orangers. Ce n’est pas en soi un dégât important, car le rendement d’un oranger n’est généralement pas grandement affecté par le frisage des feuilles. Mais les pucerons peuvent aussi transmettre le virus de la tristeza. Les pucerons affectent principalement les jeunes arbres à feuilles molles, et leur population diminue rapidement à mesure que l’arbre mûrit et que les feuilles durcissent.

Principales maladies bactériennes de l’oranger

1.) Pseudomonas syringae : Elle affecte les feuilles, les pousses et les fruits. Des taches noires apparaissent sur le pétiole, et elles se développent rapidement. Un symptôme courant est que les feuilles s’enroulent ou deviennent noires et meurent, tandis que des taches noires peuvent aussi apparaître sur le fruit. Après avoir consulté un agronome, les agriculteurs utilisent souvent un fongicide à base de cuivre.

2.) Xanthomonas citri : Il provoque le chancre des agrumes. Le symptôme le plus courant est la présence de taches sur les feuilles et les fruits. Les arbres infectés souffrent de défoliation et de chute prématurée des fruits. Le pathogène affecte les jeunes feuilles, les pousses tendres et les jeunes fruits. Malheureusement, il peut se propager rapidement des zones infectées de l’arbre aux zones non infectées, par l’eau de pluie, ce qui entraîne la chute prématurée des feuilles et des fruits.

Principales maladies fongiques de l’oranger

1.) Thielaviopsis basicola : Elle provoque la pourriture noire des racines. Des taches noires apparaissent sur les racines, qui peuvent finalement devenir entièrement noires.

2.) Penicillium digitatum : Il cause la pourriture verte ou la moisissure. Le fruit pourrit, rétrécit et tombe finalement.

3.) Diaporthe citri : Il cause la mélanose. De petites taches sombres apparaissent sur les feuilles, les jeunes tiges et les fruits. Le pathogène provoque la chute prématurée des feuilles et la pourriture des fruits.

Cet article est également disponible dans les langues suivantes: enEnglish esEspañol arالعربية pt-brPortuguês deDeutsch ruРусский trTürkçe hiहिन्दी idIndonesia

Equipe éditoriale Wikifarmer
Equipe éditoriale Wikifarmer

Wikifarmer est la plus grande encyclopédie agricole en ligne produite et mise à jour par ses utilisateurs. Vous pouvez soumettre un nouvel article, éditer un article existant, ajouter des images et des vidéos ou simplement profiter de l’accès gratuit à des centaines de guides de cultures contemporains. L’utilisateur endosse toute responsabilité concernant l’évaluation et l’usage des informations fournies sur ce site.