Comment planter le zinnia ? Tout ce que tu dois savoir

Le zinnia est une plante très résistante et adaptable. C’est l’un des moyens les plus faciles de donner de la couleur au jardin. Les fleurs de zinnia sont disponibles dans une large gamme de types et de cultivars. Les zinnias poussent mieux dans un sol humide, fertile et bien drainé, en plein soleil. En général, les plantes préfèrent des températures de 23 à 29°C (74 à 84°F). Les zinnias préfèrent les étés longs et chauds, et ils n’aiment pas les changements brusques de température et les courants d’air froids. Le pH du sol doit être compris entre 5,5 et 7,5. Si on ajoute du compost dans le sol, les fleurs pousseront plus vite. Demandez conseil à un agronome, après avoir effectué une analyse du sol.

Comment cultiver le zinnia à partir de graines

Pour des utilisations commerciales, les zinnias sont principalement propagés par graines (propagation sexuelle). Les zinnias sont généralement très faciles à cultiver à partir de graines. On peut semer des graines de zinnia à la surface et ajouter ensuite juste une petite couche de terre, pour que les graines ne soient pas directement exposées au soleil. On peut les semer dès que le sol est assez chaud et qu’il n’y a pas de risque de gel. Dans de nombreux cas, de petites jeunes pousses de zinnia apparaitront en seulement 10 à 14 jours (selon la variété), et les fleurs fleuriront en seulement quelques semaines. On peut aussi cultiver des zinnias à l’intérieur, en semant environ 4 à 6 semaines avant la dernière date de gel.

Comment repiquer les plantules de zinnias 

Si on veut repiquer les plantes à partir de plateaux de semis, le sol doit être suffisamment chaud, avec une température de 21-26°C (70-80°F). On ne repique pas trop tôt au printemps, ni trop tard, sinon les plantes en souffriront. La floraison du zinnia commence à la fin du printemps et se termine à l’automne (avant les premières gelées). Les plants de zinnia poussent rapidement et fleurissent normalement de six à huit semaines après avoir été semés. Il est préférable de choisir un endroit ensoleillé dans le jardin. Les zinnias préfèrent pousser dans de grands contenants. Un pot d’au moins 30 cm (12 pouces) est conseillé pour de meilleurs résultats. Les variétés plus amples, comme la State Fair, ont besoin de pots plus grands.

Pincer et tailler les tiges des fleurs fanées

Si on veut que la plante ait l’air plus broussailleuse et qu’elle ait davantage de fleurs, on peut simplement pincer quelques tiges et les jeter. Cette technique s’appelle le pincement. Plus on pince, plus le zinnia repoussera et se régénérera. On peut tailler la tige sur les premières vraies feuilles, pour que la plante ne gaspille pas son énergie à produire de nouvelle matière végétale qu’on va tailler. On peut pincer la tige avec des ciseaux spéciaux.

Le but de chaque plante est de produire des graines et donc, de se reproduire. La plante de zinnia est génétiquement prête à produire des graines à un certain stade de son cycle biologique. Cependant, si on laisse les fleurs de zinnia produire des graines, les plantes consacreront toute leur énergie à la création des graines, et donc, elles cesseront de fleurir. Par conséquent, si on veut prolonger la période de floraison des plantes, on doit enlever toutes les parties de la plante qui contiennent des graines immatures. Cette procédure est appelée le « deadheading », c.-à-d. taille de la tige des fleurs fanées, et la plupart des jardiniers effectuent ces deux méthodes (pincement et taille de la tige des fleurs fanées) au même moment.

Irrigation du zinnia – Arrosage 

La plupart des plants de zinnia proviennent des régions équatoriales, et c’est pourquoi certaines variétés sont plus tolérantes à la sécheresse. Indépendamment de la manière dont ils peuvent se développer dans des conditions de sol sec, ils peuvent toujours en tirer profit, et produire encore plus de fleurs s’ils reçoivent suffisamment d’eau. En général, on peut arroser les fleurs de zinnia 2-3 fois par semaine, dès qu’on constate que le sol est complètement sec.

De plus, on arrose les zinnias à la surface du sol, et non sur leurs feuilles. De cette façon, on garde le feuillage sec et on diminue le risque de propagation des maladies. La plupart des jardiniers arrosent leurs zinnias tôt le matin. Si on les arrose le soir, le feuillage restera humide et sera plus vulnérable aux infections fongiques. Une fois que les zinnias auront atteint une hauteur de 15 à 20 cm (6 à 8 pouces), on peut ajouter 3 pouces (8 cm) de paillis autour des tiges, pour contrôler l’évaporation de l’eau. Le paillis aide aussi à préserver l’humidité du sol et bloque les mauvaises herbes indésirables qui font concurrence aux zinnias pour l’eau, la lumière du soleil et les nutriments.

Récolte – Stockage des graines de zinnia

La production de graines de zinnia entraînera une diminution rapide de la floraison. Toutefois, si on veut vraiment récolter des graines de zinnia, on peut le faire très facilement. Tout d’abord, il faut arrêter d’étêter la plante, afin de permettre à la fleur de produire des graines. Ensuite, on peut utiliser des sacs en papier (pour qu’ils absorbent l’humidité) pour cueillir les graines. Simplement, on peut couper les fleurs et les frotter doucement entre les doigts, pour que les graines tombent dans le sac en papier. Après les avoir ramassées, on peut les étaler dans des caisses peu profondes ou dans du papier, à l’intérieur, pendant quelques semaines, pour leur permettre de sécher complètement.

Ravageurs du zinnia

Malheureusement, les zinnias souffrent parfois dattaques d’insectes. Les insectes les plus courants qui peuvent attaquer les zinnias sont les pucerons, les thrips et les aleurodes. On peut facilement repérer les insectes qui ont attaqué les zinnias. Il suffit de secouer la plante et on peut observer un essaim d’insectes s’envoler. On peut également vérifier le dessous de la feuille. Si on voit des taches blanches ou des œufs, alors les pucerons ou les aleurodes ont probablement attaqué les plantes. Le meilleur traitement dans tous les cas est la prévention. Si cela ne semble pas marcher, on peut faire un insecticide maison. On ajoute 35 g (1.2oz) de savon vaisselle et 10 g (0.36oz) d’alcool dans 1 litre (33.8oz) d’eau, et bien mélanger. On peut pulvériser cette solution le matin, partout où l’on voit des signes de pucerons, de thrips et d’aleurodes. Cette action peut être répétée chaque jour, pendant plusieurs jours.

Maladies du zinnia

Les infections fongiques chez les plantes de Zinnia sont en fait plus fréquentes que les invasions d’insectes. Les infections fongiques les plus courantes chez les zinnias sont l’oïdium et la tache alternarienne. L’oïdium, comme son nom l’indique, cause l’oïdium blanc à la surface du feuillage ancien ou nouveau. Les feuilles infectées tombent plus tôt que les feuilles saines. La tache alternarienne provoque des taches rougeâtres, brunes et violettes sur le feuillage.

La clé pour préserver la santé et la floraison intense des zinnias est de créer un environnement peu accueillant pour les ravageurs. Faire pousser les zinnias au soleil est une bonne idée. Il faut arroser régulièrement, mais garder le sol bien drainé, pour empêcher les insectes de venir. Il faut aussi appliquer la méthode du deadheading (expliquée plus tôt) sur les zinnias, afin d’obtenir des plantes saines, vigoureuses et florissantes. Il faut enlever les feuilles ou les fleurs mortes. En outre, il faut également enlever les mauvaises herbes qui peuvent attirer divers insectes. Si toutes ces étapes ont été réalisées et les plantes souffrent encore, il faut demander conseil à un agronome.

Informations sur le ZINNIA – Tout ce que tu dois savoir

Comment planter le zinnia ? Tout ce que tu dois savoir

Cet article est également disponible dans les langues suivantes: enEnglish esEspañol arالعربية pt-brPortuguês deDeutsch ruРусский elΕλληνικα hiहिन्दी idIndonesia

Equipe éditoriale Wikifarmer
Equipe éditoriale Wikifarmer

Wikifarmer est la plus grande encyclopédie agricole en ligne produite et mise à jour par ses utilisateurs. Vous pouvez soumettre un nouvel article, éditer un article existant, ajouter des images et des vidéos ou simplement profiter de l’accès gratuit à des centaines de guides de cultures contemporains. L’utilisateur endosse toute responsabilité concernant l’évaluation et l’usage des informations fournies sur ce site.