Comment nourrir les poules

L’alimentation des poules – Ce que mangent les poules

Comme c’est le cas pour plusieurs types d’animaux d’élevage existe le débat bien connu de « pâture VS rations commerciales ». Les supporters de l’école de pensée de la pâture affirment que la nourriture naturelle des poules se trouve dans la pâture, avec un mélange d’insectes, de vers, de sable et de petites pierres, tout ce que les poules adorent explorer elles-mêmes plutôt que trouver tout prêt dans la mangeoire. Le fait de se promener et d’explorer la nourriture est très important et est très fortement en lien avec le bien-être des poules. Le terme « pâture » recouvre une large gamme d’espèces végétales : herbe, trèfle, alfalfa (Medicago sativa), la chicorée, les légumineuses, les choux, etc. La biodiversité de la pâture est en lien direct avec la qualité de la nourriture consommée : plus diversifiée elle est, de meilleure qualité elle sera. De nombreux éleveurs de poules affirment que si un champ peut offrir suffisamment de pâture pour les poules tout au long de l’année, alors il n’y a pas de raison pour leur offrir autre chose que la pâture, du foin et du simple grain de maïs dans la mangeoire. De nombreux fermiers utilisent également des boîtes à poules comme un moyen facile et pratique d’offrir à leurs poules de l’herbe fraiche dans un petit espace. Les boites à poules sont en fait des jardinières surélevées entourées de fil de fer. Les poules ne peuvent manger que la partie supérieure des tiges tandis que les racines sont protégées, afin que les plantes puissent repousser en quelques jours.

Cependant, il n’est pas sûr de laisser vos poules manger des plantes non identifiées. Lorsque vous élevez des poules à la pâture, il est fortement recommander d’enlever toute solanacée (tomate, patate, aubergine, etc.) de votre champ, car les feuilles et d’autres parties de ces plantes sont toxiques pour les poules. D’autres plantes et buissons ornementaux (azalées) sont également toxiques et peuvent dégénérer en question de vie ou de mort après l’ingestion d’une seule petite feuille.

Bien qu’un champ à la flore riche et diversifiée constitue une excellente source de nourriture, gardez en tête que pendant les journées gelées d’hiver, même si votre champ peut offrir une flore adéquate et même si vous avez ouvert la porte du poulailler, il y a des chances pour que vos poules ne sortent pas de la journée. Par conséquent, dans la plupart des cas, nous devons conserver un stock suffisant de nourriture industrielle pour poules, pour leur offrir une alimentation équilibrée avec des taux adéquats de protéines et de fibres.

La plupart des nourritures industrielles pour poules sont un mélange de soja, de maïs et de graines de coton, souvent coupé avec de l’alfalfa. Les poussins ont besoin d’une nourriture adaptée, qui contient habituellement 20% de protéines et est souvent enrichie avec un médicament contre la coccidiose. Du scratch est utilisé pour ajouter de l’énergie supplémentaire aux poules pondeuses nourries principalement à base de pâture. Le scratch est habituellement composé de maïs craqué et de blé complet et constitue une nourriture convenable pour garder les poules au chaud pendant l’hiver. Lorsque les poules sont élevées pour leurs œufs, une pratique courante est d’offrir (parmi d’autres nourritures) des granules riches en calcium (3%) ce qui favorise la production d’œufs. Lorsque les poules sont élevées pour leur viande, nous ajoutons généralement plus de grain (blé, orge et sorgho) à leur alimentation (protéines jusqu’à 20%) pour favoriser leur croissance.

De nos jours, la nourriture en granulés est très populaire parmi les éleveurs de poules. La raison en est que ces granulés assurent que les poules recevront le mélange optimal de nutriments selon l’usage qui leur est destiné, leur stade de croissance et leurs besoins. De cette manière, les poules n’ont pas la possibilité de choisir la nourriture qu’elles préfèrent, laissant le reste à d’autres. Cependant, même les fermiers qui proposent des granulés à leurs poules ajoutent souvent à leur alimentation des grains entiers dans une petite proportion. La raison en est que manger des grains entiers stimule une partie sensible de l’estomac de la poule, partie en lien fort avec la santé et le bien-être des poules. Gardez en tête que le gravillon est important lorsque vos poules n’explorent jamais. Les gravillons (poussière, sable et petites pierres) est extrêmement utile dans la digestion, puisque les poules n’ont pas de dents. Si vos poules grattent la terre à l’extérieur et partent en quête de leur nourriture, elles trouveront probablement leur bonheur en gravillon dans le champ et il n’est pas nécessaire d’en rajouter à leur alimentation.

Enfin, les poules ont besoin d’un accès à de l’eau fraîche 24 heures par jour. Il est possible de placer des abreuvoirs inamovibles (automatiques ou non) à l’intérieur du poulailler et dans 2 ou 3 endroits distants du champ.

En savoir plus sur les plantes toxiques pour les animaux d’élevage.

Vous pouvez enrichir cet article en laissant un commentaire ou une photo de la nourriture de vos poules.

Comment élever des poulets

Poulailler – Cage à poules

Comment choisir les poules pour leurs œufs ou pour leur viande

Comment nourrir les poules

La production des œufs

Santé et maladies des poules de basse-cour

Gestion des déchets des poules

Questions et réponses sur les poules

Avez-vous de l’expérience dans l’élevage de poules ? Partagez-la dans les commentaires ci-dessous, avec vos méthodes et vos pratiques.

Tous les contenus vont bientôt être vérifiés par nos agronomes. Une fois approuvés, ils seront ajoutés à Wikifarmer.com et ils influenceront positivement des milliers d’agriculteurs à travers le monde, néophytes comme expérimentés.

Cet article est également disponible dans les langues suivantes: enEnglish esEspañol arالعربية pt-brPortuguês deDeutsch ruРусский elΕλληνικά trTürkçe hiहिन्दी viTiếng Việt idIndonesia

Equipe éditoriale Wikifarmer
Equipe éditoriale Wikifarmer

Wikifarmer est la plus grande encyclopédie agricole en ligne produite et mise à jour par ses utilisateurs. Vous pouvez soumettre un nouvel article, éditer un article existant, ajouter des images et des vidéos ou simplement profiter de l’accès gratuit à des centaines de guides de cultures contemporains. L’utilisateur endosse toute responsabilité concernant l’évaluation et l’usage des informations fournies sur ce site.