Comment nourrir les abeilles

How to feed Bees

Recommandations pour nourrir les abeilles – Introduction à l’alimentation des abeilles

Les abeilles ont besoin de certains nutriments pour survivre et se développer, qu’elles trouvent dans le pollen et le nectar. Mais puisqu’en automne et particulièrement en hiver les abeilles ne peuvent subvenir à ces besoins à partir des plantes, elles doivent adapter leur cycle de vie : elles grandissent au printemps (quand les floraisons sont longues), elles récoltent le pollen et le nectar en été, elles réduisent leur population en automne et elles passent l’hiver avec une population minimum et de grandes réserves, pour assurer la survie jusqu’au printemps suivant.

Les abeilles produisent et stockent leurs produits (miel, cire, propolis, etc.) pour leur propre usage. Elles peuvent survivre en mangeant du miel pendant l’hiver et à d’autres périodes quand le pollen n’est pas disponible. En fait, les apiculteurs « volent » une partie de ce stock d’urgence lorsqu’ils récoltent le miel. Mais si la récolte est faite de façon rationnelle, les abeilles vont produire de nouveau et remplaceront la quantité prise par les humains et elles continueront leur cycle de vie sans problème. Dans des conditions optimales, la ruche saine moyenne récolte environ 73kg de miel en un an et peut en consommer jusqu’à 59kg. Il y a donc un surplus de 14kg ou plus, qui peut être récolté par les apiculteurs.

Nourrir les abeilles est une intervention de l’apiculteur dans la fonction nutritionnelle des colonies, soit en fournissant des produits naturels (miel) ou raffinés (sucre). L’intervention consiste principalement à compenser le stock des colonies (ce que nous enlevons) pendant l’hiver et à encourager l’élevage des couvées. Nous ajoutons également de la nourriture lorsqu’une nouvelle reine est introduite dans la ruche. Enfin il faut apporter de la nourriture osque la floraison n’est pas assez abondante (comme pendant les printemps précoces ou les étés tardifs).

Le sirop de sucre est la nourriture pour abeilles la plus populaire. Les apiculteurs n’utilisent jamais de sucre brun ou de sucre contenant des additifs car ils peuvent causer la dysenterie. Le sirop de sucre léger avec un ratio de 1 pour 1 (1 part de sucre en poudre et 1 part d’eau) est le meilleur pour stimuler l’élevage de couvées. Plusieurs apiculteurs commencent l’alimentation avec du sirop de sucre pendant 10 jours, avec des doses quotidiennes de 200-250g. Ce schéma de dosage est un démarrage et l’apiculteur doit surveiller de près les abeilles et procéder en permanence à des ajustements. Il n’y a pas besoin de faire bouillir l’eau pour préparer le sirop, vous pouvez le chauffer à une température de 50-60°C. Le sirop de sucre épais contient 2 parts de sucre pour une part d’eau. Il n’est pas nécessaire de nourrir les colonies avec du sirop épais pendant la récolte et le stockage de miel. Généralement, le sirop de sucre léger est utilisé au printemps et en été, tandis que le sirop épais est utilisé à la fin de l’automne pour préparer la ruche à l’hiver. De nombreux apiculteurs utilisent également des mélanges de 2 parts de sucre pour 1 part d’eau à quoi ils ont rajouté de l’huile essentielle de thym (demandez à vos experts locaux). Les sirops de sucre sont souvent placés dans des assiettes creuses, dans lesquelles quelques petits bouts de bois ont été rajoutés. Il est ainsi présenté pour aider les abeilles à se tenir sur les bouts de bois et à boire le sirop sans se noyer.

D’autres apiculteurs utilisent des fondants spéciaux et des tartes au sucre. Gardez en tête que tous ces sirops et fondants sont soigneusement placés à l’intérieur des ruches, parce que dans le cas contraire, ils attireraient d’autres insectes et prédateurs. Quelques apiculteurs rapportent qu’à de rares occasions, ils ajoutent 2,2kg de sucre en poudre sec à l’intérieur de la ruche, en tant que dernière ligne de défense contre la famine et la mort pendant l’hiver. Au Canada, là où la température tombe souvent en-dessous de -30°C, quelques apiculteurs ajoutent habituellement 22kg de sucre dans les ruches. Gardez en tête que le sucre avec additifs peut créer la dysenterie. Il est estimé que pour une ruche fragile de 5 cadres, 1,3kg de nourriture suffisent pour deux semaines en hiver. Le pollen est également nécessaire et de nombreux apiculteurs mélangent du sucre candi avec de la poudre de pollen s’il le stock de la ruche n’est pas suffisant. Bien que le pollen naturel soit préférable, vous pouvez trouver des substituts de pollen à un bon prix dans les magasins spécialisés. Ils sont souvent constitués de farine de soja, de levure, de lait en poudre et de vitamine C.

Gardez également en tête que les abeilles ont besoin d’un accès constant à de l’eau fraiche et claire pour survivre et prospérer. Ainsi, l’endroit que vous choisissez doit posséder une source naturelle ou artificielle à une distance proche. La plupart des apiculteurs placent de petits bouts de bois ou d’autres matériaux à l’intérieur des seaux pour aider les abeilles à se tenir sur ces bouts flottants et boire de l’eau sans se noyer.

Vous pouvez enrichir cet article en laissant un commentaire ou une photo de vos méthodes d’alimentation des abeilles.

Débuter en apiculture

Organisation et structure de la vie en société des abeilles

Comment l’abeille fabrique le miel

De quoi un apiculteur a-t-il besoin ?

Emplacement et positionnement des ruches

Comment nourrir les abeilles

L’essaimage des abeilles

Comment proteger les ruches en hiver

Comment récolter le miel

Maladies communes des abeilles et ravageurs

Les ravageurs majeurs des abeilles

Les maladies courantes des abeilles

L’empoisonnement des abeilles aux pesticides

Questions et réponses sur les abeilles

Avez-vous de l’expérience en apiculture ? Partagez-la dans les commentaires ci-dessous, avec vos méthodes et vos pratiques.

Tous les contenus vont bientôt être vérifiés par nos agronomes. Une fois approuvés, ils seront ajoutés à Wikifarmer.com et ils influenceront positivement des milliers d’agriculteurs à travers le monde, néophytes comme expérimentés.

Cet article est également disponible dans les langues suivantes: enEnglish esEspañol arالعربية pt-brPortuguês deDeutsch ruРусский elΕλληνικα trTürkçe hiहिन्दी viTiếng Việt idIndonesia

Equipe éditoriale Wikifarmer
Equipe éditoriale Wikifarmer

Wikifarmer est la plus grande encyclopédie agricole en ligne produite et mise à jour par ses utilisateurs. Vous pouvez soumettre un nouvel article, éditer un article existant, ajouter des images et des vidéos ou simplement profiter de l’accès gratuit à des centaines de guides de cultures contemporains. L’utilisateur endosse toute responsabilité concernant l’évaluation et l’usage des informations fournies sur ce site.