Comment fertiliser le noyer commun et le noyer noir

Walnertilizer Requirements

Exigences en fertilisant des noyers – fertilisation des noyers

Les pratiques industrielles contemporaines de culture des noyers suggèrent de récolter une fois par an (en été, juillet-août) au moins une centaines de feuilles de nos arbres et de les envoyer au laboratoire pour une analyse détaillée des nutriments. Si nous détectons que la feuille moyenne possède des carences (certains éléments chimiques importants qui sont en-dessous des standards acceptables), alors nous pouvons intervenir et corriger le problème en consultant un agronome et en ajoutant l’élément approprié, par exemple un amendement en zinc, grâce à une application foliaire. (Dans la plupart des cas, les applications foliaires du cuivre, du zinc et du bore s’effectuent après la récolte).

Les taux normaux des plus importants nutriments sont listés ci-dessous.

Niveaux foliaires minimum acceptables (lorsque les feuilles sont cueillies en été) :

Azote : 2,1%

Phosphore, Sodium : 0,1%

Potassium : 1%

Calcium : 1%

Magnésium, Chlore : 0,3%

Zinc et Bore : 20ppm

Cuivre : 4ppm

En ce qui concerne les jeunes noyers, une fertilisation minimum est nécessaire dans la plupart des cas. De nombreux fermiers appliquent 113g d’un mélange fertilisant azote-phosphore-potassium 15-15-15 par arbrisseau, répandu en deux applications différentes, une à la fin du printemps et l’autre pendant l’été. Les arbres doivent être arrosés après l’application d’un fertilisant au sol. D’une autre façon, la fertigation (l’injection de fertilisants hydrosolubles dans le système d’irrigation) peut être appropriée.

En général, les noyers ont de grands besoins principalement en azote et ensuite en phosphore et en potassium. De nombreux cultivateurs professionnels ajoutent 589kg de sulfate d’ammonium (NH4)2SO4 par hectare chaque année. Gardez en tête que 1 hectare = 10 000m² et que 1 tonne = 1000kg. Ils ajoutent également 454kg de pentoxyde de phosphore et 227kg de sulfate de potassium (K2SO4) par hectare tous les 3 ans. Ces quantités sont souvent réparties en 2-3 applications, en commençant au début du printemps et en terminant pendant l’automne. Cependant, ce ne sont que des pratiques courantes appliquées sur les noyeraies adultes que vous ne devriez pas suivre sans avoir mené vos propres recherches. Gardez aussi en tête que, surtout lorsque vous ajoutez de grandes quantités d’azote, il est de plus en plus nécessaire de vérifier le pH du sol et d’ajouter du citron vert pour l’élever à des niveaux convenables.

Vous pouvez obtenir une excellente fertilisation des noyers adultes en ajoutant du fumier. De nombreux cultivateurs ajoutent 10 à 20 tonnes de fumier par hectare tous les ans ou tous les deux ans. Lorsqu’ils ne peuvent pas trouver de fumier à un tarif raisonnable, de nombreux fermiers appliquent un engrais vert. Dans ce cas de figure, les cultivateurs de noyers plantent des légumes à l’automne. Pendant les mois suivants, ils ajoutent du phosphore et du potassium dans le sol pour inciter les légumes à pousser rapidement. Ils labourent finalement les plants pour les incorporer dans le sol juste avant leur floraison (au printemps, avril-mai). Gardez en tête que pendant la décomposition de la matière organique, la consommation d’azote augmente. Par conséquent, de nombreux fermiers ajoutent de l’azote au moment du labour (sous forme de nitrate) pour éviter toute carence (demandez à un agronome certifié).

Cependant, ce ne sont que des pratiques courantes que vous ne devriez pas suivre sans avoir mené vos propres recherches. Chaque champ est différent et possède différents besoins. La vérification des nutriments du sol et du pH est vitale avant d’utiliser toute méthode de fertilisation. L’analyse des feuilles est très importante pour pouvoir diagnostiquer et corriger les carences en nutriments chez le noyer, toujours après avoir consulté un agronome certifié.

Vous pouvez enrichir cet article en laissant un commentaire ou une photo de vos méthodes de fertilisation de noyers.

Information sur le noyer

Comment faire pousser un noyer pour ses noix

Culture industrielle des noyers

Exigences des noyers en climat

Exigences de sol et préparation du terrain pour les noyers

Propagation et pollinisation des noyers

Plantation des noyers communs et des noyers noirs – Espacement et nombre d’arbres par hectare

Comment tailler et éclaircir les noyers communs et les noyers noirs

Comment irriguer les noyers communs et les noyers noirs

Comment fertiliser le noyer commun et le noyer noir

Récolte et rendements des noyers

Ravageurs et maladies des noyers

Questions et réponses sur les noyers

Avez-vous de l’expérience dans la culture de noyers ? Partagez-la dans les commentaires ci-dessous, avec vos méthodes et vos pratiques.

Tous les contenus vont bientôt être vérifiés par nos agronomes. Une fois approuvés, ils seront ajoutés à Wikifarmer.com et ils influenceront positivement des milliers d’agriculteurs à travers le monde, néophytes comme expérimentés.

Cet article est également disponible dans les langues suivantes: English Español العربية Português Ελληνικά Türkçe

Equipe éditoriale Wikifarmer
Equipe éditoriale Wikifarmer

Wikifarmer est la plus grande encyclopédie agricole en ligne produite et mise à jour par ses utilisateurs. Vous pouvez soumettre un nouvel article, éditer un article existant, ajouter des images et des vidéos ou simplement profiter de l’accès gratuit à des centaines de guides de cultures contemporains. L’utilisateur endosse toute responsabilité concernant l’évaluation et l’usage des informations fournies sur ce site.