Comment faire pousser de la pastèque dans la maison

8 choses à prendre en considération quand on cultive la pastèque au potager 

De plus en plus de gens aiment cultiver leurs propres fruits et légumes comme loisir, pour leur satisfaction personnelle et pour contrôler ce qu’ils mangent. Cependant, cultiver des fruits et des légumes dans son potager comporte des risques, des choses à faire et à ne pas faire, et il y a certaines choses qu’il faut absolument éviter.

Choses à prendre en considération :

  1. Pour cultiver des pastèques à partir de graines, il faut savoir que dans la plupart des cas, les graines collectées après avoir mangé des pastèques à la maison peuvent être stériles et donc, ne pas pouvoir produire des fruits. Il faut plutôt acheter des graines certifiées chez un vendeur reconnu. Ceci assurera des taux de germination élevés, et pas de perte de temps.
  2. Pour cultiver des pastèques à partir de plantules, les jeunes plants peuvent être achetés auprès d’un vendeur reconnu, et être ensuite repiqués dans leur emplacement final. Les plants de pastèque peuvent être greffés ou non greffés. Les producteurs qui choisissent d’utiliser des plants greffés (surtout sur des porte-greffes de courge), cherchent à tirer profit de certaines caractéristiques du porte-greffe. Par exemple, les producteurs qui ont des problèmes de maladies transmises par le sol, préfèrent acheter des variétés non greffées résistantes aux maladies, ou choisir une variété qui peut être sensible à la maladie, mais qui est greffée sur un porte-greffe résistant. Un pépiniériste local peut éventuellement fournir des renseignements sur les maladies communes du sol que l’on trouve couramment dans la région en question. Ainsi, on peut choisir un semis qui a de fortes chances de surmonter les difficultés et finalement produire des pastèques bien formées et savoureuses.
  3. Les pastèques proviennent d’Afrique. Elles ont besoin d’un sol chaud pour se développer et prospérer. En règle générale, on plante directement nos graines ou on repique les jeunes plants de pastèque seulement après avoir planté tous les autres légumes dans le jardin, à la fin du printemps. Les pastèques ont besoin de températures allant de 18 à 35°C (65-95°F) et d’une bonne exposition au soleil. Même une gelée légère peut causer de graves dégâts aux tissus et aux fruits. Dans les climats tropicaux, l’hiver est la meilleure période pour commencer à planter des plants de pastèque, alors que dans les endroits au climat plus frais, on peut planter les plants de pastèque à la fin du printemps. Les producteurs commerciaux de pastèques recouvrent le sol d’un film plastique noir pour chauffer le sol et lutter contre les mauvaises herbes. Les producteurs amateurs peuvent faire quelque chose de semblable, en recouvrant le sol autour de la plante de pastèque d’un textile noir.
  4. Il faut choisir un emplacement ensoleillé sur le terrain à cultiver, avec un bon drainage. Dans la culture des pastèques, l’espacement est très important. Si on plante les plants trop près les uns des autres, ils ne pourront pas produire des pastèques bien formées. En général, on cultive 1 plante de pastèque par mètre carré. Si tout se passe bien, on pourra récolter deux pastèques bien formées de cette plante. Avant de semer ou de planter, l’application d’engrais biologiques pourrait être nécessaire pour augmenter les niveaux d’azote dans le sol.
  5. Les pastèques sont considérées comme des plantes gourmandes. Par cela, on parle de leurs besoins en nutriments. De nombreux producteurs préfèrent appliquer du fumier ou des composts comme méthodes de fertilisation pendant la période de croissance, principalement pour augmenter les niveaux d’azote et de potassium dans le sol.
  6. La chair d’une pastèque contient de l’eau à un pourcentage de près de 92%. Les pastèques ont besoin de beaucoup d’eau pour produire des fruits bien formés, avec une chair savoureuse. Il faut donc les garder humides, mais éviter l’humidité excessive du sol. En moyenne, les pastèques ont besoin de 25 mm d’eau par semaine. Bien entendu, ce n’est pas une règle. Les sols sablonneux peuvent avoir besoin de davantage d’eau, car ils ne peuvent pas maintenir l’eau près des racines. D’un autre côté, les sols argileux lourds, où il n’y a pas de drainage adéquat, peuvent nécessiter moins d’arrosage. Il ne faut jamais arroser le feuillage, car cela favoriserait l’apparition de maladies.
  7. Certains cultivateurs préfèrent tailler les tiges périphériques de la plante, ce qui l’oblige à se développer davantage à partir de la veine principale. La taille facilite également une bonne aération et protège ainsi la plante des infections favorisées par l’humidité. D’autres cultivateurs affirment qu’en taillant, on retarde certainement la croissance et la nouaison de la plante. Cependant, presque tous les producteurs sont d’accord qu’il faut enlever la plupart des pastèques malformées ou sous-développées, ce qui laisse 1-3 pastèques par plante. Cette méthode s’appelle « l’éclaircie », elle encourage la plante à transférer ses nutriments à moins de fruits, qui finiront par devenir plus gros et plus savoureux.
  8. La récolte de la pastèque cultivée à partir de graines prend en moyenne 100 à 120 jours. La plupart des variétés sont prêtes à être récoltées environ 80 jours après le repiquage. Une bonne technique pour repérer une pastèque mature est de rechercher une tache jaune à la surface qui est en contact avec le sol. Les fruits peuvent rester au réfrigérateur jusqu’à 1 mois. La teneur en sucre de la pastèque ne peut pas être augmentée après la récolte.

7 infos sur la PASTÈQUE que vous ne connaissiez peut-être pas

12 bienfaits santé étonnants de la pastèque

Comment faire pousser de la pastèque dans la maison

Culture pasteque: Tout ce que tu dois savoir

Cet article est également disponible dans les langues suivantes: enEnglish esEspañol arالعربية pt-brPortuguês deDeutsch ruРусский elΕλληνικα hiहिन्दी idIndonesia

Equipe éditoriale Wikifarmer
Equipe éditoriale Wikifarmer

Wikifarmer est la plus grande encyclopédie agricole en ligne produite et mise à jour par ses utilisateurs. Vous pouvez soumettre un nouvel article, éditer un article existant, ajouter des images et des vidéos ou simplement profiter de l’accès gratuit à des centaines de guides de cultures contemporains. L’utilisateur endosse toute responsabilité concernant l’évaluation et l’usage des informations fournies sur ce site.