Comment faire pousser de la laitue: Pas à pas

Résumé

En quelques mots, on commence le semis à l’intérieur et le repiquage à l’extérieur ou en serre après le premier gel, dans la plupart des régions. Pour la culture d’un hectare, il faut 800-900 grammes (28-31 oz.) de graines. On sème les graines dans des pots à une profondeur de 0,4-0,5 cm (0,17 pouces) et on les met dans une pièce bien ensoleillée. Il est important de garder le sol humide, mais pas détrempé, car les graines vont sinon probablement pourrir, et ne vont pas germer. Certains maraîchers durcissent les jeunes plants avant de les repiquer à l’extérieur. On repique la laitue à l’extérieur une fois le dernier gel passé. Il faut choisir un sol bien drainé, sans pierres, ni racines d’autres plantes. D’autres maraîchers sèment aussi les graines de laitue directement à l’extérieur, mais cette méthode n’est pas conseillée en cas de températures élevées du sol. Les graines de laitue sont génétiquement programmées pour entrer en dormance au-delà d’une certaine température.

Les plantes de laitue préfèrent le soleil en abondance et prospèrent dans un sol riche en azote et en humus. Dans la plupart des cas, on plante la laitue en laissant une distance de 20-30 cm (8-12 pouces) entre les plants, et de 50-60 cm (20-23 pouces) entre les rangées. Sur un terrain de 1 hectare (10 000 mètres carrés), on peut repiquer environ 50 000 plantes. L’irrigation doit être fréquente. Trois semaines après le repiquage, on peut ajouter un engrais destiné à stimuler le développement des plantes, bien que la laitue ne soit pas forcément une plante gourmande (demandez conseil à un agronome). Cependant, la laitue est une culture exigeante en termes d’attention et de temps à lui consacrer. De nombreux cultivateurs surveillent les cultures tous les jours, vérifiant l’humidité du sol, les ravageurs, les maladies et l’état général des cultures. Le plus souvent, on peut récolter 60 à 90 jours après le semis, selon la variété. Il est préférable de récolter la laitue le matin. Le rendement moyen est de 20 à 40 tonnes par hectare.

Exigences de sol des laitues

La laitue est une plante qui pousse dans un sol riche en nutriments et bien drainé. Il est essentiel d’effectuer une bonne préparation du sol avant de semer les graines ou de repiquer les jeunes plantules. Les agriculteurs expérimentés rapportent qu’il est utile de travailler le sol et d’appliquer du compost ou du fumier bien décomposé, normalement une semaine avant le repiquage ou le semis direct. Dans la plupart des cas, la laitue préfère les sols fertiles dont le pH varie de 6 à 6,8. Afin d’avoir des plantes prospère et de bons rendements, les maraîchers préfèrent garder le sol constamment humide. Ils effectuent une analyse du sol avant la plantation. Il est recommandé de consulter un agronome local afin d’établir un plan intelligent de préparation du sol à cultiver.

Besoins en eau des laitues

Les plants de laitue ont un système racinaire peu profond. Les laitues préfèrent normalement des arrosages peu abondants mais plus fréquents. Pendant les mois chauds de l’été, il pourrait y avoir besoin d’arroser les plants de laitue tous les jours, et peut-être de les ombrager. Si on n’arrose pas régulièrement les plants pendant cette période, ils souffriront de la chaleur, et la montée en graines peut être un problème (quand la plante commence à produire des graines). Dans ce cas, les feuilles de laitue peuvent devenir amères. La montée en graines est généralement irréversible, et ces plantes ne peuvent pas être commercialisées. La plupart des agriculteurs utilisent des systèmes d’irrigation par aspersion ou goutte-à-goutte. Afin de garder le sol constamment humide, les agriculteurs peuvent appliquer une fine couche de paillis sur le sol (demandez conseil à un agronome). Des écarts soudains de l’humidité du sol peuvent entraîner la diminution de croissance de la plante.

Il est fortement conseillé d’arroser les plants de laitue tôt le matin ou tard dans l’après-midi. Il est essentiel d’éviter un arrosage excessif, qui pourrait provoquer des maladies et la pourriture des racines. Maintenir le sol humide est la clé de la croissance d’une laitue saine.

Plantation et espacement des laitues – Taux de semis et distances de plantation

En général, les plants de laitue ont besoin d’un temps frais pour se développer. Il faut se concentrer sur la plantation des graines dans les délais adéquats, en fonction du moment où on souhaite les récolter.

Selon la variété, la laitue peut pousser à une température de 7 à 18°C (45 à 64°F). Dans certaines circonstances et lors de manipulations spéciales (par exemple les l’ombrage), la laitue peut pousser même à 29°C (84F°). Quand on décide de planter de la laitue au printemps ou à l’automne, l’endroit idéal est un endroit ensoleillé. Au contraire, quand on veut planter à la fin de l’été, la laitue a besoin d’une protection suffisante contre le soleil. Cela peut être assuré par des toiles d’ombrage. Lorsque le temps commence à se rafraîchir, on enlève les ombrages et on laisse les jeunes pousses recevoir la lumière du soleil dont elles ont besoin.

On peut faire le semis direct ou repiquer les jeunes plants. En semis direct, on plante les graines de laitue en rangées, à une profondeur de 0,6 cm (¼ pouce). De plus, on peut semer en répandant les graines pour une plantation en rangées larges. Dans la plupart des cas, les agriculteurs expérimentés affirment que les gelées printanières et la chaleur estivale endommagent leurs plantes. Pour éviter cela, ils commencent normalement par faire pousser leurs plantes à l’intérieur. D’habitude, les producteurs commencent à semer à l’intérieur avant le début des gelées. Deux semaines après le gel, ils peuvent les repiquer à l’extérieur. La laitue est repiquée avec son bloc de terre attaché. Les maraîchers peuvent suivre la même méthode contre la chaleur estivale. Pendant la chaleur estivale, ils plantent des graines de laitue à l’intérieur. Ensuite, lorsqu’il fait plus frais, ils les repiquent à l’extérieur.

Afin d’obtenir une bonne croissance et de maximiser leurs rendements, les cultivateurs peuvent prendre en considération les facteurs suivants :

  • Taux de semis : 800-1000 g (28 to 35 oz.) de graines par hectare.
  • Nombre de plants par hectare : 50 000 – 60 000 plants.
  • 1 hectare = 2,47 acres = 10 000 mètres carrés.
  • L’espace entre les rangées est de 27-60 cm (11-23 pouces) et l’espace entre les plants dans les rangées est de 18-30 cm (7-12 pouces).
  • Les graines de laitues sont petites et requièrent une profondeur de 0,6 cm (¼ pouce).
  • On peut utiliser la méthode de l’éclaircie une fois que les graines sont germées. On peut continuer à éclaircir jusqu’à ce qu’il y ait suffisamment d’espace entre les têtes de laitue. Une méthode courante est de laisser au moins 18 cm (7 pouces) entre chaque plante, mais cela dépend aussi de la variété.
  • Les producteurs peuvent faire le semis d’autres plantes entre les rangées de laitue (culture intercalaire). Les rangées d’ail peuvent aider à lutter contre les pucerons, tandis que le maïs doux ou les pois peuvent fournir de l’ombre naturelle.
  • Les producteurs peuvent consulter leur agronome local afin de construire un plan de culture adéquat.

Besoins de fertilisation des laitues

Il est essentiel d’effectuer une analyse du sol avant toute application d’engrais. Il n’y a pas deux sols identiques et personne ne peut vous conseiller sur les besoins en engrais sans connaître l’historique des cultures et les résultats de l’analyse du sol. En général, la laitue arrive à maturité rapidement, si bien, que de nombreux agriculteurs ne font qu’une seule application d’engrais, environ 20 jours après le repiquage. Dans d’autres cas, la culture de la laitue est établie comme une culture de rotation entre les gros consommateurs de nutriments (par exemple le brocoli), pour que, dans ce cas, les agriculteurs peuvent ne pas appliquer d’engrais du tout. Cependant, cette méthode peut entraîner des problèmes de maladies.

En général, l’épandage d’engrais a souvent lieu trois semaines après le repiquage des plants dans leur emplacement final. Dans de nombreuses variétés, les agriculteurs laissent pousser la laitue en hauteur, avant d’appliquer de l’engrais. De nombreux maraîchers utilisent un engrais bien équilibré, composé d’éléments nutritifs essentiels, tels que l’azote (N), le potassium (K) et le phosphore (P), généralement sous forme de granulés. Les agriculteurs expérimentés affirment que les engrais granulés peuvent être appliqués sous forme de mélanges 10-10-10 (N-P-K) ou 5-5-5 (N-P-K). On peut appliquer les granulés au sol, autour des plants de laitue. Il est essentiel que les granulés n’entrent pas en contact avec les jeunes plants, car il y a un risque de les brûler.

Après l’application d’engrais, l’irrigation est généralement requise.

Dans d’autres cas, les cultivateurs préfèrent utiliser la fert-irrigation (injection d’engrais hydrosolubles dans le système d’irrigation goutte-à-goutte). Il est suggéré de suivre les instructions du fabricant avant d’injecter tout engrais hydrosoluble.

Enfin, certains agriculteurs appliquent le KNO3  à raison de 200 kg par hectare, environ 35 jours après le repiquage (1 hectare = 2,47 acres = 10 000 mètres carrés et 1 tonne = 1000 kg = 2200 lbs).

Les agriculteurs biologiques peuvent épandre du fumier bien pourri et travailler le sol deux semaines avant la plantation. Le fumier biologique aide à lutter contre les mauvaises herbes, et préserve l’humidité du sol.

Cependant, ce ne sont là que des schémas courants, qui ne devraient pas être suivis sans faire ses propres recherches. Chaque domaine est différent et a des besoins spécifiques. Demandez conseil à un agronome, après avoir effectué une analyse du sol.

Ravageurs et maladies des laitues

Il est impératif de connaître les ennemis des cultures et de former à l’avance une approche respectueuse de l’environnement pour les combattre. C’est une bonne idée de consulter un professionnel agréé pour la lutte contre les parasites et les maladies de la laitue. Les ravageurs et maladies les plus courants de la laitue sont mentionnés ci-dessous.

Ravageurs

  • Pucerons. Ils sont l’un des ennemis les plus courants des légumes-feuilles. Les adultes et les nymphes se nourrissent de jus de plantes et s’attaquent aussi aux tiges, aux fleurs et aux feuilles.
  • Limaces. Les limaces adorent croquer les feuilles de laitue, ce qui donne de gros trous et des produits qui ne peuvent pas être commercialisés. Si on les laisse se reproduire librement, ces nuisibles peuvent détruire toute la culture en très peu de temps.

Maladies

  • Moisissure blanche. C’est une maladie fongique, également connue sous le nom de sclérothénie. Elle affecte une large variété d’espèces végétales, dont la laitue. On peut l’identifier en observant les tiges. Les tiges ont l’air décolorées et fanées.
  • Pourriture du collet. C’est une maladie fongique qui attaque surtout les plantes matures. Elle est causée par le Rhizoctonia solani.
  • Mildiou. C’est une maladie causée par le Bremia lactucae, qui provoque des taches nécrotiques jaunes sur les feuilles plus anciennes.

Gestion des ravageurs et des maladies

La meilleure façon de lutter contre les ravageurs et les maladies reste la prévention, plutôt que l’intervention. Les producteurs de laitues prennent en considération les mesures suivantes :

  • L’utilisation de graines et de plants certifiés est indispensable.
  • L’utilisation de variétés résistantes aux maladies peut prévenir les épidémies.
  • Encourager les ennemis naturels des ravageurs (comme les coccinelles) peut être utile dans certains cas. Renseignez-vous auprès d’un agronome local.
  • Les protections sont souvent utilisées pour protéger les plants de laitue contre les attaques des ravageurs.
  • Les filets peuvent protéger les cultures contre divers nuisibles.
  • Éviter l’application excessive d’engrais.
  • Des méthodes de lutte contre les mauvaises herbes et la rotation des cultures peuvent être appliquées contre certaines maladies.
  • Les mesures de lutte chimique ne sont autorisées qu’après consultation d’un agronome.

Récolte des laitues

D’habitude, le semis jusqu’à la récolte peut prendre de 65 à 130 jours (selon la variété de laitues). Dans la plupart des cas, la laitue peut être récoltée entre 30 et 70 jours après le repiquage. Le bon moment pour récolter les plantes dépend non seulement des différentes variétés mais aussi des conditions locales (météo, distances de plantation, poids du marché ciblé, fertilisation, etc.).

Important à savoir sur la récolte des laitues :

  • Il est conseillé d’éviter de récolter des plantes trop matures. Leurs feuilles ont un goût amer, il est donc préférable de les récolter quand elles sont encore jeunes, juste avant maturité.
  • La laitue à feuilles vertes peut être récoltée en enlevant ses feuilles extérieures. Par conséquent, les feuilles intérieures (près du centre de la plante) peuvent continuer à pousser.
  • Il faut régulièrement vérifier le terrain cultivé, à la recherche de plantes prêtes à être récoltées.
  • Le moment idéal pour récolter la laitue est très tôt le matin, avant le lever du soleil. Selon certains producteurs de laitue, ce moment de la journée est parfait, car les plants de laitue ne sont pas exposés à la lumière intense du soleil.
  • Après récolte, les agriculteurs stockent la laitue dans un endroit froid mais pas congelé.

Rendement des laitues par hectare

Le rendement moyen des laitues par hectare est de 20 à 40 tonnes. N’oubliez pas que 1 tonne = 1000 kg = 2200 lbs. et 1 hectare = 2,47 acres = 10 000 mètres carrés. Les producteurs de laitue expérimentés, dans les zones au climat adéquat, peuvent récolter 20 à 40 tonnes par hectare, multipliées par 2 à 4 récoltes par an. Bien sûr, de tels rendements élevés peuvent être obtenus par des cultivateurs expérimentés, après des années de pratique.

Avez-vous de l’expérience dans la culture des laitues ? Veuillez partager votre expérience, vos méthodes et vos pratiques, dans les commentaires ci-dessous. Tout le contenu que vous ajoutez sera bientôt revu par nos agronomes. Une fois approuvé, il sera publié sur Wikifarmer.com, et il aura une influence positive sur des milliers d’agriculteurs débutants et expérimentés, partout au monde.

10 Infos intéressantes sur les LAITUES que vous ne connaissiez peut-être pas

Quels sont les bienfaits de la laitue ? – quelle est la valeur nutritive de la laitue ?

Laitues Wiki. Infos & utilisations

Comment faire pousser de la laitue: Pas à pas

Cet article est également disponible dans les langues suivantes: enEnglish esEspañol arالعربية pt-brPortuguês deDeutsch ruРусский elΕλληνικά trTürkçe hiहिन्दी idIndonesia

Equipe éditoriale Wikifarmer
Equipe éditoriale Wikifarmer

Wikifarmer est la plus grande encyclopédie agricole en ligne produite et mise à jour par ses utilisateurs. Vous pouvez soumettre un nouvel article, éditer un article existant, ajouter des images et des vidéos ou simplement profiter de l’accès gratuit à des centaines de guides de cultures contemporains. L’utilisateur endosse toute responsabilité concernant l’évaluation et l’usage des informations fournies sur ce site.