Comment cultiver les Raisins pour la vente – Guide complet du viticulteur commercial

Culture de la vigne – Sommaire sur la Viticulture – Culture commerciale des raisins

La production de raisin – si elle est faite de façon rationnelle et évolutive – peut être une bonne source de revenus à long terme. Cependant, la viticulture, que ce soit pour la consommation brute (raisins de table) ou pour la vinification, est un choix qui vous « liera », vous et votre terre, pendant au moins deux décennies. Cette décision exige donc des recherches approfondies et un plan d’affaires clair.

Tout d’abord, il faut savoir que de nombreux pays ont des réglementations très strictes concernant l’octroi de licences pour la viticulture. Deuxièmement, il est toujours préférable d’avoir sa propre terre (au moins 4-5 hectares), car la culture de la vigne nécessite de nombreuses années d’exploitation sur le terrain. Le cep de vigne moyen mûrit et donne son rendement maximum seulement 7-8 ans après la plantation. Ainsi, si vous envisagez de louer un terrain, les coûts fixes vont augmenter, et personne ne peut vous garantir que vous serez en mesure d’occuper le même terrain dix ans plus tard.

En quelques mots, la vigne est une plante vivace, avec une grande variété de techniques de culture. En général, les variétés de vinification mûrissent et donnent un bon rendement environ 7-8 ans après la plantation. D’autre part, les variétés de raisins de table contemporaines (destinées à la consommation de raisins frais) peuvent atteindre leur maturité et donner un rendement maximum deux ans seulement après la plantation. Ils peuvent continuer à donner un bon rendement pendant environ 15 à 17 ans, et ensuite, la plupart des producteurs de raisins de table labourent et détruisent la culture parce qu’elle ne peut plus donner un bon rendement.

La plupart des viticulteurs commerciaux font démarrer la vigne à partir de plants greffés. Cependant, dans certains pays où le sol est exempt de phylloxéra, ils ont tendance à privilégier les plantes autogènes. Il est important de ne pas planter un nouveau vignoble au même endroit où un ancien vignoble a été récemment détruit. Le sol y sera très probablement appauvri et peut-être même infecté. Le délai entre les replantations peut être de 2 à 5 ans (demander à un agronome local). Le choix des variétés est très important. Chaque cépage possède des caractéristiques qualitatives uniques, qui ne peuvent s’exprimer que dans des conditions climatiques et pédologiques et des techniques de culture spécifiques.

La sélection variétale est un facteur restrictif lors de la culture de la vigne. Les variétés de porte-greffes et de greffons doivent être cohérentes et, bien sûr, le choix de la variété adaptée à votre climat, est crucial. En général, les vignes préfèrent les étés chauds et secs et les hivers froids (mais sans gelées), les sols avec moins de 25% d’argile et un faible pourcentage de sable, bien que ceux-ci dépendent à nouveau du porte-greffe. Une quantité suffisante de matière organique est également nécessaire. Un taux d’humidité élevé pendant l’été augmentera très probablement l’incidence d’infections fongiques. Des températures inférieures à -3 °C (27 °F) au printemps ou inférieures à -15 °C (5 °F) pendant la période de dormance causeront des dommages au bois, aux jeunes pousses et aux bourgeons. De plus, la température du sol doit être supérieure à 5 °C (41 °F) pour que la vigne puisse récupérer au maximum la matière organique du sol. Le pH et l’HR optimaux dépendent de la variété. En général, le pH optimal se situe entre 6,5 et 7,5. Cependant, il existe des variétés qui poussent bien à des niveaux proches de 4,5 ou même de 8,5. 

Une fois que vous avez fini avec toute la bureaucratie et la sélection des variétés, vous devez commencer les processus de pré-planification. Les viticulteurs labourent la terre à ce moment-là et enlèvent les restes de la récolte précédente. Cependant, un travail du sol très lourd dans un sol incliné peut avoir des conséquences négatives, comme l’érosion. Les terrains extrêmement inclinés doivent être nivelés. Si ce n’est pas le cas, l’eau tombera probablement des niveaux supérieurs et s’accumulera dans les niveaux inférieurs, ce qui causera des conditions d’engorgement d’eau.

Ensuite, les producteurs installent le système d’irrigation goutte-à-goutte, lorsqu’il s’agit de vignobles irrigués. Lorsqu’ils sont prêts pour le repiquage, ils font de petits trous dans le sol, où ils plantent les plantules. La fertilisation, l’irrigation goutte-à-goutte et la gestion des mauvaises herbes sont appliquées dans la plupart des cas.

Après le repiquage, il est temps d’appliquer la forme et la méthode de travail de la vigne. Il existe plusieurs systèmes de formation au choix, en fonction du cépage, de l’environnement et des conditions du sol, des techniques de récolte et, bien sûr, de l’expérience de chaque viticulteur. Les producteurs donnent la forme voulue à leurs vignes en utilisant le tuteurage et la taille. Cette procédure nécessite dans la plupart des cas 2 à 3 ans pour les cépages de vinification, et 1 à 2 ans pour les cépages de table.

Une fois qu’ils ont effectué la mise en place et la mise en forme du treillage, les producteurs commencent le programme de travail annuel, qui comprend la taille, le deadheading, la défoliation et l’éclaircie du raisin. Pendant toute la période de croissance, certains viticulteurs enlèvent la plupart des pousses en développement, afin d’encourager la plante à consacrer ses ressources à des fruits de quantité inférieure mais de qualité supérieure. Bien sûr, cette méthode n’est pas privilégiée par tous les viticulteurs.

Il est essentiel de surveiller la culture presque quotidiennement pendant la saison de croissance, afin de prévenir la propagation des maladies et d’autres évènements néfastes. La récolte peut se faire manuellement, à l’aide de ciseaux ou de couteaux, ou mécaniquement, à l’aide de tracteurs de récolte. Cependant, les raisins de table ne peuvent être récoltés que manuellement. Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients. En Europe, les vignobles traditionnels qui produisent des vins de haute qualité et de faible rendement, sont récoltés manuellement.

Le temps de vendange est difficile à généraliser. Il s’agit d’une combinaison de variété, conditions climatiques, caractéristiques du sol et techniques de culture. Il est rare qu’on puisse récolter des raisins à la même date que celle de l’année précédente. Même sur une même exploitation, avec les mêmes cépages, le temps de récolte des vignes peut varier. En général, on peut dire que dans l’hémisphère nord, la plupart des variétés arrivent à maturité d’août à novembre, tandis que dans l’hémisphère sud, de mars à août. Après la récolte, les viticulteurs séparent soigneusement les raisins sains des raisins malades, ils les nettoient soigneusement, les refroidissent et les stockent pour les vendre frais ou pour démarrer la vinification. Après la récolte et la chute du feuillage, la vigne commence à entrer en période de dormance.

En ce qui concerne le rendement, en général, lorsqu’on récolte des cépages de table, on peut récolter un meilleur rendement que quand on récolte des cépages pour vinification. Mais même parmi les cépages, il existe de grandes différences de rendement. Chaque viticulteur doit prendre des décisions éclairées et fondées sur des faits concrets, et trouver le juste équilibre entre quantité et qualité. Certains viticulteurs européens (de Sauvignon ou Cabernet) affirment qu’ils ne veulent pas récolter plus de 6 tonnes de raisins par hectare, car un rendement plus élevé diminuerait considérablement la qualité du produit. Bien que ce rendement puisse paraître incroyablement faible par rapport à d’autres variétés, il est plus que suffisant pour soutenir financièrement le producteur, car le produit peut être commercialisé à un prix supérieur. D’autre part, les cépages de qualité moyenne et médiocre peuvent donner 20 à 40 tonnes par hectare, voire plus, mais ils ne peuvent être commercialisés à un prix élevé. Les cépages de table peuvent donner un rendement de 20 à 50 tonnes par hectare. 

Vous pouvez cliquer sur les liens suivants pour en savoir plus sur chacune des techniques de culture du raisin.

Définition VITICULTURE – Qu’est-ce que la viticulture ?

Brèves infos sur les Raisins

Bénéfices santé des raisins

Informations sur la plante de raisins

Comment cultiver les Raisins pour la vente – Guide complet du viticulteur commercial

Choisir la variété de raisin à cultiver

Exigences de sol et préparation de la culture de la vigne

Plantation des vignes et espacement des plants – Nombre de pieds de vigne par hectare

Systèmes et méthodes de taille de la vigne

Taille, défoliation et éclaircissage de la vigne

Irrigation des vignes et gestion de l’eau

Gestion de la fertilisation des raisins

Ravageurs et maladies courants de la vigne

Récolte des raisins – Quand et comment récolter vos raisins

Rendement raisin de table par hectare – calcul rendement vigne

L’emploi de la technologie dans la viticulture moderne

Avez-vous de l’expérience en viticulture commerciale ? Veuillez partager votre expérience, vos méthodes et vos pratiques dans les commentaires ci-dessous. Tout le contenu que vous ajoutez sera bientôt revu par nos agronomes. Une fois approuvé, il sera publié sur Wikifarmer.com et influencera positivement des milliers d’agriculteurs débutants et expérimentés, partout au monde.

Cet article est également disponible dans les langues suivantes: enEnglish esEspañol arالعربية pt-brPortuguês deDeutsch ruРусский elΕλληνικά trTürkçe hiहिन्दी viTiếng Việt idIndonesia

Equipe éditoriale Wikifarmer
Equipe éditoriale Wikifarmer

Wikifarmer est la plus grande encyclopédie agricole en ligne produite et mise à jour par ses utilisateurs. Vous pouvez soumettre un nouvel article, éditer un article existant, ajouter des images et des vidéos ou simplement profiter de l’accès gratuit à des centaines de guides de cultures contemporains. L’utilisateur endosse toute responsabilité concernant l’évaluation et l’usage des informations fournies sur ce site.